Les différents types de poses en menuiserie

Qu’est ce qu’un certificat d’économie d’énergie et qui peut le délivrer ?
juin 11, 2021
Coffre-fort
Que faire en cas de coffre-fort bloqué ?
juillet 23, 2021
menuiserie

Quelle technique de pose est la mieux adaptée pour votre fenêtre ? Telle est la question importante que vous devez vous poser avant de commencer vos travaux de menuiserie et de vitrerie. En effet, il existe 4 types de poses de fenêtres différentes : pose en applique, pose en feuillure, pose en rénovation et pose en tunnel. Découvrez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir à propos de ces différentes techniques.

Pose en applique

La pose en applique consiste à poser directement la menuiserie au ras du mur intérieur accompagné d’un double isolant. Ce type de pose est adapté pour les nouvelles constructions et souvent utilisé par les professionnels de pose de fenêtres et portes fenêtres. Toutefois, elle est toujours applicable en travail de rénovation à condition que la maçonnerie soit mise à nu et que l’utilisation d’une isolation intérieure soit prévue. Pour effectuer une pose de fenêtre en applique, vous devez d’abord vérifier la maçonnerie. Puis mettez en place les vis des équerres sur le dormant de la fenêtre, calfeutrez le bordure intérieur, mettez en place le dormant de la fenêtre, fixez les vantaux et terminez la pose de la fenêtre.

Vérifiez la maçonnerie

Avant tout chose, il faut se garantir de la conformité de la structure. Pour cela, commencez par vérifier le rejingot, car la pose en applique nécessite la mise en place d’un support de baie spécial. En général, ce support était préfabriqué. Elle comporte une petite pente qui pointe vers l’extérieur et un rejingot (partie arrière relevée) qui sert à soutenir la traverse basse du dormant. Ensuite, contrôlez la planéité du bordure de la baie dans le mur. Fais en sorte que ce dernier, ainsi que l’aplomb du mur est aussi planes que possible, en utilisant un niveau à bulle.

Vissez les équerres

Pour faciliter la maniement du dormant lors de la pose, enlevez d’abord les vis ou les ouvrants de la fenêtre. Puis, spécifiez l’emplacement des équerres de fixation, en général, ils sont placés à proximité des paumelles. Ensuite, vissez les équerres de fixation sur les montants, en faisant attention pour que les vis ne traversent pas le dormant.

Calfeutrez le bordure intérieur de la baie

Pour le bon déroulement de la pose, il est nécessaire de poser un joint en mousse sur le pourtour, le côté intérieur et le rejingot. Utilisez ensuite une corde de mastic en silicone, le long de la morceau de joint.

Fixez le dormant et posez les vantaux

La fixation de la fenêtre est tout à fait simple. Il vous suffit de repérer les positions des fixations au mur. De préférence, tracez les repères au centre du trou pour vous permettre d’ajuster la position du dormant avec facilité. Ensuite, posez les vantaux sur le dormant et pensez à vérifier le jeu d’alignement pour faciliter les ouvertures et les fermetures.

Pose en feuillure

La pose en feuillure consiste à encastrer la feuillure à l’intérieur du mur. Ce type de pose peut être employé en rénovation lorsqu’on envisage d’enlever le dormant de l’ancienne fenêtre. D’ailleurs, pour effectuer ce type de pose vous devez tout d’abord retirer l’ancienne fenêtre et la remplacer par la nouvelle. En enlevant la totalité de la menuiserie, il ne reste plus que la feuillure : une encoche poser sur toute l’arête d’une pièce en bois pour recevoir une nouvelle pièce. Pour y parvenir, commencez par prendre les mesures de l’encadrement, préparez l’encadrement de votre fenêtre, réalisez l’étanchéité de la fenêtre, posez le dormant en feuillure et effectuez la finition.

Pose en rénovation

La pose en rénovation s’effectue toujours avec l’ancien dormant, puisque le but est d’installer directement les nouvelles ouvrantes sur le cadre des anciennes. Cela consiste à ne pas enlever l’ancien dormant à condition que ce dernier soit encore en bon état. Vous devez donc assurer la stabilité du dormant pour garantir le bon déroulement de la pose. En utilisant cette technique de pose, vous pouvez facilement changer les fenêtres en bois pour des fenêtres en PVC ou des fenêtres en aluminium. La pose en rénovation est également la technique la plus rapide à mettre en place dans un travail de menuiserie, car elle n’exige aucun travail supplémentaire.

Pose en tunnel

La pose en tunnel ou « pose en tableau » s’effectue dans l’épaisseur du mur. Avec ce type de pose, le dormant se retrouve nu à l’intérieur, à mi épaisseur et nu extérieur de la façade. Trois mesures sont à prendre en considération : la hauteur du tableau, la hauteur d’allège et la largeur du tableau.