Pourquoi est-il intéressant de se chauffer au granulé de bois ?

De plus en plus de foyers envisagent de se chauffer au granulé de bois. Ce type de système présente en effet de nombreux avantages économiques et environnementaux. Dans cet article, il est donc question de comprendre la composition des granulés de bois et leurs intérêts d’utilisation.

Système de chauffage moderne

Le chauffage au bois suscite une effervescence fulgurante ! Les raisons sont multiples. Parmi celles-ci, le prix des combustibles fossiles a augmenté depuis quelques années, de plus les gouvernements du monde entier sensibilisent leur population sur les effets néfastes de ceux-ci sur la planète. On pense à tort que le bois n’a pas de solides arguments environnementaux. Depuis des siècles des siècles, l’être humain a toujours exploité le bois comme système de chauffage pendant la saison hivernale. Le pellet, nommé encore granulé de bois, est aujourd’hui considéré comme un moyen économique et respectueux de la nature pour se réchauffer durant la période de froid. Les granulés de bois rivalisent sur le plan financier avec les combustibles fossiles domestiques et le chauffage électrique. Comparativement aux autres solutions de chauffage résidentiel, les prix des granules de bois sont moins variables. L’utilisation de la technologie améliore également ce rendement. L’intégration par exemple du thermostat dans une chaudière à granulés concurrence par son efficacité les chauffages à gaz, à fioul ou électrique. On peut aussi observer que ces systèmes participent à la réduction de la propagation de Composée Organiques Volatils (COV), comme on peut le remarquer sur le site combustibles-gruchy.fr. Cependant, il ne faut pas oublier un petit bémol, la mise en place des pellets peut être coûteuse. Mais, la rentabilité des investissements est prompte, car la matière première découle des sous-produits du bois.

Système de chauffage durable

Les granulés, se composent de déchets et de sciures de bois comprimée de bois qui seraient autrement déversés dans les sites d’enfouissement ou laissés à pourrir dans la forêt. Le combustible sous forme de pellets brûle plus propre que tout autre carburant fossile, car le niveau de CO2 rejeté par le poêle équivaut à celui du carbone libéré quand le bois se dégrade naturellement. Pour un poids d’une tonne de granulés, on a besoin de 65 sacs de 15 kg. Les sacs individuels représentent l’emballage le plus onéreux, en revanche, leur transport et leur emmagasinage en sont facilités. Ces emballages mesurent approximativement 55x40x15 cm, il faut donc anticiper leur stockage dans un lieu spacieux et loin de l’humidité. Un poêle à granulés de bois constitue un dispositif de chauffage comparable à un poêle à bois, par contre, il utilise des pastilles comprimées d’environ 1/4  cm de diamètre et 3/4  cm de longueur au lieu du bois de chauffage. Pour s’assurer que le poêle brûle proprement et en toute sécurité, on doit se procurer des granules de bois dur de haute qualité chez un manufacturier affilié à un organisme ou association officielle. Les granulés s’achètent généralement à la tonne, et le ménage moyen en consomme entre 2 et 3 tonnes par saison de chauffage.

Approvisionnement facile

On peut retrouver les granulés en sac de 15 kg. 65 sacs de 15 kg donnent une tonne de granulés, par exemple. A deux personnes, il faut environ 30 minutes pour transférer et ranger tous les sacs. Il existe aussi le Granulebox, plus esthétique, il peut contenir jusqu’à 55 kg. On peut installer aussi un silo en plastique, la pellet-box, de 500 kg à 1 tonne remplie de pellets directement à la résidence. Une robinetterie permet de déterminer avec exactitude la proportion de granulés à déplacer suivant les possibilités. On peut également citer le Big-Bag, ou encore le remplissage par insufflation. On peut donc remarquer que le ravitaillement n’est pas complexe. Le prix d’une tonne de pellets coûte moins de 400 €. Mais il est important de choisir les bons produits comme le granulé crépito. Lorsqu’il est brûlé dans un appareil à haute efficacité, un sac peut apporter jusqu’à 24 heures de chaleur constante. En moyenne, l’approvisionnement en pellets pour l’hiver consiste en 100 à 150 sacs (2 à 3 tonnes), en fonction du climat, de la taille de la maison et des variations du mode de vie. Les usines spécialisées dans ce domaine fournissent des emplois, favorisent le développement des économies locales et conduisent parfois à l’indépendance énergétique.