Avantages et inconvénients des chaudières à granulés

Entreprise de châssis
Trouver une entreprise fiable pour vos nouveaux châssis à Liège
mars 3, 2021
piscine devient verte
Que faire quand l’eau de la piscine devient verte ?
mars 18, 2021
chaudières à granulés

Le souhait de tous les ménages français est de réduire leur facture de chauffage. L’installation d’un chauffage approprié est une bonne initiative dans ce sens. La chaudière à granulés est de plus en plus plébiscitée par les ménages qui comprennent que le bois est l’énergie de chauffage la moins chère en France. Sous forme de granulés, le prix du bois est encore plus compétitif : le combustible est non seulement économique, mais aussi écologique.

Chaudière à granulés : quid de son installation ?

L’installation d’une chaudière à granulés est simple et rapide. Si vous disposez déjà d’un chauffage central au charbon, au gaz ou au fioul, votre chauffagiste reliera juste votre nouvelle chaudière au circuit de chauffage existant. Pour produire de l’eau chaude sanitaire, il vous suffit d’y raccorder votre ballon. En revanche, si vous utilisez de l’électricité, le dispositif de chauffage existant devra être remplacé et vous devrez ensuite installer des radiateurs et des canalisations.

Le fonctionnement d’une chaudière à granulés

Une chaudière à granulés fonctionne exactement comme une chaudière à gaz ou une chaudière à fioul, à quelques différences près. La principale différence réside dans le choix du combustible. Ce sont des granulés de bois qui sont brûlés pour chauffer l’eau. Une fois chauffée, l’eau est envoyée dans les circuits de chauffage qui consistent en des canalisations. Elle arrive ensuite dans les radiateurs qui propageront de la chaleur et réduiront l’humidité de la maison. Deux autres différences méritent aussi d’être mentionnées : la présence d’un bac dédié à la récupération des cendres dans l’installation et la nécessité d’aménager un silo relativement volumineux à proximité des chaudières pour les alimenter en granulés de bois.

Ses principales caractéristiques techniques

Dans le choix de votre nouvelle chaudière, vous devez prendre en compte certains critères techniques. Le premier critère est le rendement global, en %. Ce dernier aide à mesurer l’efficacité de votre appareil en mettant le combustible requis en balance et le bon fonctionnement de la pompe à chaleur, donc la chaleur générée. Plus le rendement est élevé, moins vous consommez de combustible et plus votre facture est réduite. Le deuxième critère est la puissance, en kW. Cette puissance permet d’évaluer la capacité à produire de la chaleur. L’efficacité énergétique de ces modèles à granulés peut atteindre 60 % des besoins de chauffage d’une habitation.

Les principaux avantages des chaudières à granulés

La chaudière à pellets présente 3 avantages majeurs :

Un combustible respectueux de l’environnement et économique

Le combustible utilisé, en l’occurrence des granulés de bois, est particulièrement écologique. Ce sont des bobines de bois de tailles réduites produites à partir de copeaux et de sciures de bois qui proviennent de producteurs français et permettent ainsi de mettre en valeur les résidus des scieries. Ce type de combustibles est aussi très économique, étant donné que le bois est l’énergie la plus accessible en France.

L’autonomie de l’appareil

Si un modèle à bûches doit être alimenté manuellement, celui à granulés fonctionne en toute autonomie. En effet, ce dernier est équipé d’un réservoir qui doit bien entendu être rempli régulièrement. Il s’agit surtout de bien gérer son stock de combustible, qui peut être livré par sacs ou soufflés en vrac.

La facilité et la rapidité d’installation

Ce type de matériels est très facile à installer à partir du moment où vous avez déjà un chauffage central. Votre chauffage central doit cependant être au gaz, au fioul ou au charbon. Dans le cas d’un chauffage central alimenté électriquement, d’autres travaux sont à envisager.

Les inconvénients des chaudières à granulés

Comme chaque médaille a son revers, la chaudière à pellets présente malheureusement quelques inconvénients. L’inconvénient majeur est son encombrement. Si les granulés sont à recharger manuellement, le réservoir se trouve à l’intérieur même de l’appareil, ce qui le rend volumineux. Et comme l’alimentation en granulés se fait automatiquement, cela signifie la nécessité d’un silo qui accompagne le dispositif en vue d’y stocker la quantité de granulés nécessaire pour une année de chauffage. Le combustible est alors amené jusqu’au foyer du produit en question par le biais d’une vis sans fin. L’appareil occupe ainsi plusieurs mètres carrés de surface. Il est surtout recommandé pour des logements de grande taille dans lesquels il sera plus rentable.

L’autre inconvénient est son prix. C’est un investissement qui requiert un budget conséquent, notamment la version automatique. La version à alimentation manuelle est un peu moins coûteuse. Mais quel que soit le type choisi, il est éligible à plusieurs aides financières. Compte tenu des avantages que présente ce dispositif, l’investissement sera bénéfique ment amorti sur le long terme. Pour garantir une longue durée de vie à votre investissement, un entretien une fois par an est recommandé.