Problème d’humidité à la maison : comment savoir si la maison que vous allez acheter a des problèmes d’humidité ?

Conseils et astuces pour percer le verre correctement
novembre 5, 2020
Avis sur la ventilation en surpression en cas de condensation de l’humidité
novembre 5, 2020

L’humidité est l’une des causes qui dévalorisent le plus un logement. Une maison humide présente souvent un risque au niveau structurel, mais surtout un risque pour la santé de ses occupants. Ces humidités peuvent se présenter de manière très différente, selon la cause qui les génère. Aujourd’hui, nous allons vous donner quelques petits indices pour ceux qui envisagent d’acheter un appartement, afin que vous puissiez voir si la maison de vos rêves cache derrière elle un problème d’humidité.

Un faible taux d’humidité

Lorsque nous visitons une propriété en contact avec le sol, qu’il s’agisse d’une petite maison ou d’un rez-de-chaussée à l’intérieur d’un bâtiment, nous devons prêter une attention particulière aux éventuels symptômes de remontée d’humidité. L’humidité ascendante est causée par l’eau contenue dans le sol et s’élève à travers les murs. Lors de la détection humidité maison d’un rez-de-chaussée, il est conseillé d’examiner les parties inférieures des murs. Souvent, les plinthes en bois sont noircies et parfois même pliées sous l’effet de l’humidité. Les parties inférieures des murs peuvent présenter des signes de dommages à la peinture, normalement des bombements ou des chutes. Si vous remarquez que les parties inférieures des murs ont une couche de peinture différente du reste du mur ou une frise en bois, faites attention, car elles pourraient cacher un problème d’humidité ascendante.

Humidité dans les sous-sols

Les sous-sols sont très sensibles à l’humidité. Leurs caractéristiques constructives, enterrées par rapport au niveau du niveau extérieur, augmentent la probabilité de générer des filtrations de l’humidité contenue dans le sous-sol. Dans ce cas, les murs du sous-sol seront affectés dans une large mesure par la bande souterraine, normalement avec des bulles dans la peinture, qui peut même se détacher. En outre, les sous-sols sont souvent mal ventilés, de sorte que l’un des symptômes les plus intuitifs de l’humidité est l’odeur caractéristique de l’air vicié, avec une atmosphère chargée dans laquelle il est difficile de respirer.

L’humidité du toit

Les derniers étages d’un bâtiment sont, statistiquement, ceux qui présentent le plus de problèmes d’humidité. Les défauts d’étanchéité d’une toiture peuvent être nombreux et très divers, en fonction de son type de construction et des éléments accessoires disponibles. L’un des problèmes les plus courants est l’entrée d’eau par le contour des cheminées, des antennes, des velux… dont l’étanchéité du périmètre a été négligée, laissant la voie libre à l’humidité. Dans ces cas, les effets de l’humidité sont généralement visibles et volumineux, car l’entrée d’eau lors des épisodes de pluie a tendance à être abondante.

Humidité de la terrasse

Un appartement avec terrasse est l’une des revendications les plus demandées de nos jours dans l’achat et la vente de biens immobiliers. Les avantages d’une terrasse à usage privé sont évidents, mais les éventuels problèmes qu’elle peut poser ne le sont pas autant. Les terrasses sur lesquelles on peut marcher nécessitent un entretien régulier pour garantir une performance adéquate contre une éventuelle infiltration d’eau. Les dommages les plus courants imputables à une terrasse concernent les parties inférieures des pièces en contact avec la terrasse, et même les toits des biens situés directement en dessous.

Humidité de condensation

L’humidité de condensation est peut-être la plus difficile à détecter lorsqu’on examine une maison. L’un des symptômes les plus courants lors de détection humidité maison est le noircissement de certaines zones des murs. Ce sont normalement des taches qui coïncident avec la silhouette des poutres et des piliers, mais elles apparaissent également dans les endroits où la ventilation est difficile, comme derrière les tables de chevet et les armoires. Le problème est que ce phénomène peut souvent être caché derrière une simple couche de peinture, de sorte que ces preuves ne seront pas si évidentes au premier abord.

En tout cas, on peut rechercher d’autres symptômes, peut-être plus importants, qui dénotent également un problème d’humidité dû à la condensation. On trouve souvent des taches de moisissure sur les bords des fenêtres, signe que l’humidité s’est condensée sur les vitres avec une certaine fréquence. Nous pouvons également faire une détection humidité maison à l’intérieur des armoires, car une humidité ambiante excessive associée à une mauvaise ventilation révélera des formations de duvet blanc, signe évident de condensation de l’humidité. Les matelas, vêtements et autres articles peuvent également présenter une décoloration due à une humidité excessive de l’air.

En bref, un problème d’humidité est l’une des causes qui parvient souvent à faire baisser le prix de départ d’une maison. Dans ces cas, il est conseillé de connaître la nature de l’humidité et le coût que sa réparation impliquera.