Projet de plomberie : ce qu’il faut savoir

Service d’hydrocurage
Pourquoi avoir recours à l’hydrocurage ?
juillet 9, 2020
Les moisissures dans la chambre à coucher : quels sont les causes et les remèdes ?
juillet 9, 2020

Chaque bâtiment ou logement, pour bénéficier du confort nécessaire, doit disposer d’un système de plomberie correct : le projet de plomberie doit donc être réalisé avec la compétence et l’attention nécessaire.

Confiez votre projet de plomberie à un professionnel

Le projet de système de plomberie doit être réalisé selon des critères précis.

Chaque maison, bureau, etc, pour pouvoir vivre convenablement et confortablement, il est nécessaire de disposer d’un système de plomberie (ou d’eau) fonctionnel et efficace. Pour pouvoir garantir un travail effectué « à la manière d’un ouvrier », donc réalisé dans le respect des différents critères de sécurité et choisir le système de plomberie adéquat, capable d’assurer une économie d’énergie maximale, il est essentiel que le projet de système de plomberie de la maison ou même simplement le projet de rénovation d’une salle de bain soit confié exclusivement à des experts professionnels.

Quand un professionnel élabore le projet d’un système de plomberie, que ce soit pour la maison ou peut-être seulement pour la salle de bain, il doit nécessairement penser à un ensemble de réseaux, de composants et d’équipements utiles pour ajouter et distribuer de l’eau chaude et froide dans une maison ou dans tout type de structure. Il doit prévoir un système d’approvisionnement en eau, avec raccordement au réseau public d’aqueduc.

Il est également nécessaire que le projet développe un système d’évacuation des eaux claires et sombres adapté aux besoins des différents utilisateurs. Il est donc nécessaire de prévoir un système de drainage adéquat. Les différents bâtiments raccordés au réseau public, doivent être équipés d’un compteur servant à l’alimentation en eau potable qui est chargé de déterminer la quantité d’eau (c’est-à-dire le nombre de m3) utilisée par chaque utilisateur.

Projet pour la plomberie : les matériaux nécessaires.

Lors de la préparation du projet de système hydraulique, les types de tuyaux à utiliser doivent être établis. Ceux utilisés pour la partie de la section souterraine utile pour le raccordement au réseau (donc placés à l’extérieur des bâtiments à desservir), sont généralement en fonte sphéroïdale. Les tuyaux utilisés pour distribuer l’eau provenant du réseau aux différents points d’utilisation, sont normalement choisis en polyéthylène.

En général, on peut dire que dans le projet de système hydraulique, les matériaux prévus pour la réalisation des tuyaux sont les suivants:

– acier galvanisé (qui peut être soudé et fileté)

– acier noir (également soudable et filetable) : doit être peint et goudronné extérieurement pour éviter d’être exposé aux processus de corrosion et n’est presque toujours utilisé que pour les tuyaux de grand diamètre avec des joints à brides

– en acier inoxydable : (disponible dans le commerce dans différents types de tuyaux : tuyaux soudables légers, moyens ou lourds soudables et filetables, etc.))

– cuivre (disponible en rouleaux ou en tiges selon le diamètre) à utiliser pour les raccords à serrer ou qui doivent être soudés ou mis sous pression

– polypropylène (qui ne peut être que thermosoudé)

– multicouche : tube en plastique pour aliments revêtu d’aluminium et de plastique

Afin de permettre aux utilisateurs de bénéficier d’excellents avantages, chaque tube est ensuite recouvert de matériaux isolants (comme le néoprène) d’une épaisseur minimale de 5 millimètres et maximale de 12. Cela assure une excellente isolation : elle protège les tuyaux de la corrosion, évite la condensation externe pour les conduites d’eau froide ou les pertes de chaleur pour les conduites d’eau chaude et réduit également le bruit généré par le passage d’eau à haute pression.

Conception de la plomberie : quel schéma de distribution faut-il adopter ?

Lors de la préparation de la conception de la plomberie, il faut déterminer quel schéma de distribution d’eau (de l’aqueduc public à la copropriété) doit être adopté. Il existe trois diagrammes, ou modèles.

– le modèle « ramification » (également appelé modèle « arbre ») : il est facile à réaliser et économique, mais en cas de surcharge, il peut créer un flux désharmonieux vers les conduites de distribution. Il convient également de noter qu’en cas de défaillance d’un tuyau horizontal, il empêche l’utilisation du système en aval.

– Modèle « anneau horizontal » : il est plus coûteux mais présente une meilleure homogénéité de débit vers les tuyaux de distribution ; en outre, en cas de défaillance, l’utilisation du système restant n’est pas exclue.

– Modèle « cage » : il est très complexe et caractérisé par des coûts élevés, mais en contrepartie il présente un débit constant même en cas de surcharge. En outre, grâce à des vannes d’arrêt spéciales, des interventions peuvent être effectuées à tout moment pour éviter d’exclure l’utilisation du système restant.

Coût d’un projet pour un système hydraulique

De nombreuses personnes se demandent combien le projet peut coûter pour l’installation d’un système hydraulique. Il n’est naturellement pas possible d’indiquer des chiffres génériques, car il est nécessaire d’évaluer les différents cas et les différents besoins de chaque utilisateur.

Le coût de ce type de projet est en effet établi en fonction du type de système hydraulique à réaliser. Afin de déterminer exactement le montant à payer pour le traitement requis, il est nécessaire qu’un architecte compétent ou un technicien préparé effectue une inspection indispensable et précise sur place.

Il est conseillé de s’adresser à de plus en plus de professionnels régulièrement inscrits au Registre de leur compétence, obtenant ainsi d’eux, sans engagement, des devis et estimations clairs et détaillés à comparer. Il sera alors possible à terme de faire des économies en confiant la rédaction du projet à la personne disposée à offrir ses prestations aux meilleures conditions économiques.