Engager des travaux d’isolation de combles perdus ou aménagés

travaux d'isolation de combles

Si votre maison possède des combles, perdus ou aménagés, il est indispensable d’isoler ces espaces. Il s’agit même de la première étape lors de travaux de rénovation ou lors d’une construction. Découvrez les nombreux avantages et intérêts de l’isolation thermique.

Pourquoi isoler ses combles ?

Si votre habitation est mal isolée, elle ne peut conserver la chaleur et laisse rentrer l’air et l’humidité. 30% de la chaleur remonte et s’échappe par les toits et les combles. Résultat : vous devez consommer plus d’énergie pour pallier cette déperdition et vos factures grimpent en conséquence.

Pour éviter des désagréments et améliorer votre confort, il est indispensable d’engager des travaux d’isolation thermique en commençant en priorité par les combles, comme expliqué sur mescomblesgratuits.fr/.

Ainsi, vous consommerez moins d’énergie et ferez des économies substantielles. Vous protégerez votre maison contre les infiltrations d’air et d’humidité pouvant laisser apparaître de la moisissure sur les murs. Vous conserverez une température constante dans chacune de vos pièces été comme hiver. Vous protégerez l’environnement en polluant moins et en réduisant les rejets de CO2 dans l’air. En résumé, vous améliorerez sensiblement votre confort et préserverez votre santé grâce à une meilleure qualité de l’air.

Vous bénéficiez d’une aide financière de l’État sous forme de crédit d’impôt (jusqu’à 30% du prix d’isolation des combles), de prêt à taux 0 ou de Prime Efficacité Énergétique pour financer vos travaux d’isolation.

Les travaux d’isolation des combles perdus

Il existe 3 techniques pour isoler des combles perdus :

  • Par isolant à poser ou dérouler qui consiste à poser, à même le plancher, un isolant (type laine minérale) en forme de panneaux ou en rouleaux
  • Par soufflage : idéale pour les combles avec une hauteur sous plafond trop basse ou dont l’accès est difficile. Une machine, type compresseur, projette de la laine de verre ou de l’ouate de cellulose en vrac, sous forme de flocons, sur le plancher
  • Par épandage qui consiste à poser manuellement l’isolant, également sous forme de flocons, sur le plancher et l’égaliser avec un râteau.

L’isolation des combles aménagés

Pour isoler des combles aménagés, les méthodes de travail sont différentes.

L’objectif est de préserver au maximum la surface habitable et perdre le moins possible de m2.

La technique de l’isolation sous rampant est la plus simple et consiste à poser des rouleaux ou panneaux de laine minérale directement sur la charpente. Mais une certaine épaisseur d’isolant est nécessaire pour une bonne isolation thermique et phonique. Ce n’est pas idéal pour des petites surfaces aménageables.

La meilleure solution est la technique du « sarking », c’est-à-dire une isolation par l’extérieur. Elle nécessite de poser des panneaux isolants entre la couverture et la charpente. Ainsi, vous ne perdez pas de surface habitable.