Changer de fournisseur d’énergie est bien plus simple qu’il n’y parait

fournisseur d'énergie

Peut-être savez-vous que vous pouvez changer de fournisseur d’énergie, et ce depuis 2007. Cependant, cette opération s’avère beaucoup plus simple qu’il n’y parait.

Pourquoi changer de fournisseur d’énergie ?

La première raison pour changer de fournisseur d’énergie est d’ordre pécuniaire : les prix de marché sont beaucoup plus compétitifs que les tarifs réglementés. 8% de réduction par exemple chez Eni ou 10% chez Direct Énergie.

Une autre raison est pratique : certains fournisseurs proposent des offres « duales » gaz + électricité, simplifiant la gestion des factures et du compte.

Troisième raison : obtenir de l’électricité ou du gaz 100% d’origine renouvelable. C’est ce que propose ekWateur.

Comment choisir un nouveau fournisseur ?

Pour changer de fournisseur d’énergie, le premier critère est le prix du kWh (kilowatt / heure).

Chez EDF ou Engie, le tarif réglementé est fixé par l’État, et modifié deux fois par an pour l’électricité, tous les mois pour le gaz. Dans ce cas, on n’a pas la maîtrise de la facture. Chez les opérateurs alternatifs, le tarif du kWh se base sur les prix de marché, qui sont beaucoup moins élevés.

Autre critère : les avantages de la modulation heures creuses / heures pleines. Il faut attentivement comparer les grilles tarifaires, car les plages horaires et les prix changent considérablement d’un opérateur à l’autre.

Si vous avez besoin à la fois d’électricité et de gaz, comparez les offres dites « duales ». Il se peut qu’un opérateur compétitif sur le gaz le soit moins sur l’électricité, et vice-versa.

Enfin, le choix d’un fournisseur se détermine avec les services annexes qu’il propose :

  • Le service client : comment le contacte-t-on ? sur quelles plages horaires ? qui s’occupe des urgences ?
  • Les rythmes de facturation : mensuel, annuel, bimestriel
  • Les modes de paiement : prélèvement, virement, chèque
  • La durée de validité du tarif et les conditions des offres promotionnelles
  • Les frais annexes : dépôt de garantie, dépannage, impayés…

Les modalités

Le principe

Le changement de fournisseur d’énergie s’effectue :

  • Sans intervention technique ni coupure
  • Gratuit et sans engagement

En effet, ce ne sont pas EDF ou Engie qui gèrent les réseaux électrique et gaz. Il s’agit respectivement d’Enedis (ex ERDF) et de GRDF, qui accordent des délégations aux fournisseurs. Un changement de fournisseur n’a donc aucun impact sur le réseau.

Par ailleurs, la loi a permis que ce changement s’effectue gratuitement et soit sans engagement. Ainsi, vous pouvez changer quand vous le souhaitez d’opérateur. Il n’y a pas de frais de résiliation.

Enfin, le particulier dispose d’un délai de rétraction de 14 jours à compter de la signature du nouveau contrat.

Pièces à fournir

Pour changer d’opérateur, il faut fournir :

  • Le numéro de PDL (Point De Livraison) – électricité – ou le numéro PCE (Point de Comptage et d’Estimation) – gaz. On peut le trouver sur sa facture actuelle.
  • Le relevé du compteur, pour éviter des frais facturés.
  • Un RIB si on opte pour le prélèvement automatique

À ne pas faire

Il ne faut surtout pas résilier soi-même auprès de l’ancien fournisseur, sous peine de frais. Contactez directement le nouveau qui s’occupera des formalités avec l’ancien.

Puis-je revenir aux tarifs réglementés ?

Vous pouvez à tout moment et gratuitement revenir aux tarifs réglementés. Pour cela, il suffit de se réabonner aux fournisseurs d’énergie historiques : EDF et Engie, en précisant qu’on veut bénéficier de ces tarifs.

Conclusion : gratuit, sans intervention à domicile, sans engagement, moins cher, changer de fournisseur d’énergie est très facile. Tout dépend en fait du lieu où vous habitez.