Comment utiliser du plâtre pour le revêtement des murs ?

Projet de construction d’une maison : nos conseils budgétaires pour une bonne maîtrise des coûts
juillet 9, 2020
Choisir un électricien : les 5 questions à poser
juillet 9, 2020

Le plâtre sur le mur est la base du revêtement des murs et des plafonds composés de mortier de maçonnerie (chaux, gypse,…). Il a une fonction esthétique et devient une solution de protection contre les intempéries et l’humidité à l’intérieur. Avant de repeindre une pièce ou d’effectuer des travaux sur les murs, il faut vérifier que l’enduit soit parfaitement homogène et lisse sur toute la surface du mur. Il ne devrait pas y avoir d’imperfections. Parfois, il faut refaire le plâtre de certains points ou même d’une pièce entière avant de commencer les travaux de finition. La valeur de la maison sera meilleure.

Donner de l’importance à l’utilisation des plâtres

Le revêtement plâtre existe sous plusieurs variétés sur le marché. Vous pouvez rencontrer de nombreuses caractéristiques. Il ne faut pas réaliser un achat au hasard. Vous devez choisir celui qui convient le mieux à vos besoins pour éviter les mauvaises surprises et les coûts élevés. Si vous n’êtes pas un expert dans le domaine, il est conseillé de consulter un technicien spécialisé en plâtre pour faire le bon choix. Le plâtre peut nécessiter plusieurs couches de traitement pour assurer une meilleure protection. Trois couches de protection ne sont pas toujours nécessaires. Vous pouvez choisir entre différents types de plâtres en fonction de la situation. Il est fondamental de mettre en valeur les matériaux constituants les murs. Le bois est un matériau assez délicat. 

Privilégier les caractéristiques des plâtres

Il existe des plâtres disposant de leurs propres caractéristiques sur le marché :

– enduits déshumidifiants

– imperméabilisants,

– ignifuges avec résistance au feu,

– insonorisants,

– isolants thermiques.

Toutefois, le dosage des éléments compose le mortier. Il pourra être utilisé en fonction de l’utilisation prévue. Il est donc toujours bon de demander des informations et des indications à votre détaillant de confiance. Plusieurs détails doivent être mis en valeur pour assurer les revêtements des murs. 

Une fois que vous avez trouvé le bon plâtre pour votre mur, il vous sera possible de commencer les travaux. Tout d’abord, il est crucial de préparer l’environnement qui va subir les travaux. N’ayez pas peur d’utiliser un mur peu visible pour la réalisation de tests.

Après les premières étapes, il faut commencer à créer les premières lignes de référence pour organiser le travail et homogénéiser le plâtre. Il s’agit de bandes verticales de mortier de 10 cm de large et de 1 cm d’épaisseur. Les intervalles réguliers d’environ 80 cm seront remplis avec une truelle et égalisés de haut en bas avec une latte de bois (staggia). Le lissage se fera à la truelle en mouillant le plâtre avec une brosse.

À ce stade, il vous appartient d’évaluer si vous devez ajouter des couches supplémentaires ou évaluer des effets esthétiques particuliers. Si vous n’êtes pas sûr de votre choix, contactez un expert dans le domaine. La qualité de la finition ne doit par être négligée. 

Combien coûte globalement le plâtrage d’une pièce ?

En général, un travail professionnel par mètre carré pour une nouvelle maçonnerie est d’environ 15,00 €, tandis qu’une ancienne maçonnerie peut nécessiter des travaux supplémentaires et porter le prix à environ 20,00 €, matériel compris. Sur internet, vous aurez l’occasion de trouver une promo. Vous pouvez également opter pour  une promo agence pour assurer vos revêtements muraux.