Que faire quand l’eau de la piscine devient verte ?

chaudières à granulés
Avantages et inconvénients des chaudières à granulés
mars 5, 2021
Chaudière
Chaudière à gaz : les erreurs à éviter lors de l’installation
mars 19, 2021
piscine devient verte

Par cette belle journée ensoleillée, vous avez profité de votre piscine. Sauf que, dès le lendemain, c’est la stupéfaction. L’eau du bassin est devenue verte durant la nuit. Vous devez donc agir vite avant que la situation ne s’envenime. Surtout que vos enfants ne souhaitent qu’une seule chose : retourner se baigner. Découvrez les bons gestes à adopter pour rattraper l’eau de votre piscine et vous débarrasser de cette couleur verte.

La pose du diagnostic pour un premier nettoyage

Avant de vous précipiter vers l’étagère où vous rangez tous vos produits pour piscines, prenez le temps d’observer l’eau du bassin. L’eau n’est pas devenue verte sans bonne raison et cela peut toucher n’importe quel type de bassin, que ce soit une piscine enterrée, semi enterrée ou hors-sol. Ce problème peut venir d’une mauvaise filtration de l’eau, de l’absence de désinfectant, d’un PH trop élevé… Un diagnostic est alors essentiel pour savoir comment procéder. Pour cela, munissez-vous d’un testeur qui va vous permettre de sonder l’eau. Le pH de l’eau doit se trouver entre 7.0 et 7.2 par exemple. Si ce dernier est trop élevé, veillez à le faire baisser.

Pareil pour la dureté de l’eau, si le TH n’est pas compris entre 150 et 250 ppm, il faut rééquilibrer le tout pour éviter l’apparition du calcaire. En fonction de ces ajustements, les traitements qui vont suivre seront plus efficaces et permettront de retrouver une eau saine et douce. N’oubliez pas qu’il ne faut pas arrêter le système de filtration du bassin. Il est indispensable pour que les algues ne continuent pas à s’accumuler.

L’algicide pour stopper la prolifération des algues

Voici la première étape pour rattraper l’eau de votre piscine : le traitement anti-algue. Appelé également algicide, il permet de retrouver une eau à la composition équilibrée. Les professionnels conseillent d’utiliser ce produit avant le traitement choc. Il se présente comme un excellent complément qui permet une purification plus efficace. Cependant, n’espérez pas éviter l’apparition d’algues vertes si vous comptez recourir à un traitement anti-algues en préventif. Celui-ci ne vous sera d’aucune utilité. En revanche, il permet de combattre les algues déjà installées. Il s’agit donc d’un traitement curatif, destiné à détruire ce parasite vert. Si vous l’utilisez avant un traitement au chlore, il faudra faire quelques calculs.

En fonction du contenant de vos produits et du nombre de m3 de votre bassin, il faut répartir logiquement les quantités. La quantité d’anti-algue doit toujours être supérieure à la quantité de chlore. Dans ce cas, il faut environ un litre d’algicide pour 100 m3. Vous pouvez laisser le produit agir pendant une journée, tout en maintenant le système de filtration actif.

Le traitement du chlore choc pour nettoyer la piscine

La première journée de traitement de votre piscine avec l’algicide s’est écoulée. Si le produit a bien fait son travail, il a permis de stopper la prolifération des bactéries. Les algues ne sont plus censées se reproduire dans l’eau et vous pouvez passer à l’étape suivante. Le traitement anti-algue sert de base pour décupler les effets de votre désinfectant. La plupart des personnes se tournent vers un produit qui contient du chlore. À vous de voir ce que vous préférez, il est aussi possible d’effectuer un traitement à base de brome.

Avant de verser votre produit, veillez à nettoyer au préalable toutes les parois et le fond de votre bassin, car les algues ont formé un dépôt. Une brosse de paroi suffit pour retirer les impuretés. Ensuite, choquez la piscine avec le désinfectant. Ce traitement va finir le travail commencé par l’anti-algue et va tuer les dernières bactéries. Votre eau de piscine verte et trouble se clarifie au fil des heures. Au bout de 24 heures, le produit aura fait son effet, cependant, il faudra attendre encore un peu avant de profiter à nouveau de la piscine en toute sécurité.

La clarification du bassin

Les deux premières étapes s’étalent sur deux jours pour retrouver une eau claire dépourvue de micro-organismes. Ainsi, le combat contre les algues a été remporté grâce produits chimiques pour piscines comme l’algicide et le traitement du chlore choc. Pour autant, il se peut que vous constatiez encore que l’eau n’est pas parfaitement transparente. Cela est normal, car des dépôts légers peuvent subsister. Il faut que les résidus d’algues et autres bactéries soient complètement aspirés par le système de filtration du bassin.

Lorsque l’on fait construire une piscine, il est impératif de penser à l’entretien régulier de l’eau pour éviter de se retrouver avec ce genre d’invasion. Il est notamment possible de maintenir l’équilibre de l’eau en installant une bâche de piscine. Cette dernière protège l’eau des impuretés, mais s’avère inefficace en cas de forte chaleur. Dans tous les cas, la filtration est l’élément central à ne pas négliger pour avoir un bassin propre. Après une invasion d’algues, utilisez alors un agent floculant pour faciliter l’agglomération des dépôts. Ceux-ci seront plus facilement filtrés par la suite et l’eau sera enfin nettoyée.