Comment financer les travaux de construction de sa maison ?

Changement de serrure
Quand faut-il changer de serrure ?
mars 1, 2021
Entreprise de châssis
Trouver une entreprise fiable pour vos nouveaux châssis à Liège
mars 3, 2021
construction

La construction d’une habitation est un projet de vie qui nécessite un investissement important. Malgré des coûts excessifs, construire une maison reste accessible à tout le monde car de nombreuses solutions permettent de la financer. Quelles sont-elles et comment procéder pour les obtenir ?

Le rachat de crédit

Vous avez déjà des crédits en cours ? Vous pouvez effectuer une simulation de prêt en ligne si le rachat de crédit vous convient. Cette offre vous permet d’obtenir un prêt pour financer la construction de votre nouvelle habitation. Le principe est simple. Les crédits perçus sont soldés et le reste à payer avec le prêt immobilier est reporté sur un nouveau contrat. À ce moment, une révision des intérêts et de l’échéance de paiement s’impose. Il en est de même pour la mensualité qui est souvent revue la baisse. Les bailleurs effectuent des études préalables pour savoir si vous êtes éligibles ou non à ce type d’offre. Ils analysent différents éléments, comme vos sources de revenus, votre situation financière et familiale actuelle. Ils tiennent également compte de la valeur du projet. Leur but est de s’assurer que vous pouvez rembourser correctement vos mensualités. Une fois que vous êtes déclaré éligible, vous pouvez effectuer votre demande. En général, cette opération se fait sur le site du bailleur ou par un formulaire de prêt en ligne. Il vous suffit de le remplir et attendre la réponse.

Le crédit bancaire

Le groupement de crédit ne vous convient pas ? Vous pouvez opter pour cette seconde solution pour financer la construction de votre maison. Il s’agit de la solution la plus courante pour le paiement des travaux. La banque peut mettre à votre disposition la somme dont vous avez besoin. Cependant, pour cela, elle doit étudier votre capacité de remboursement. La durée maximale de ce crédit pour travaux immobilier bancaire est de 30 ans, mais, en général, les contrats sont de 25 ans. Vous devez également souscrire à une assurance emprunteur en parallèle avec ce type d’emprunt. Elle couvre vos charges en cas d’incidents, tels que le décès, la perte d’emploi ou l’invalidité. Le montant de la prise en charge varie en fonction des garanties que vous aurez choisies. Vous disposez de plusieurs possibilités en matière de couverture emprunteur.  Grâce au crédit bancaire, vous pouvez construire une maison moderne et confortable.

Les financements de l’État

Vous pouvez emprunter de l’argent à l’État si vous voulez construire une maison. Il vous propose plusieurs sortes d’offres, dont le Prêt à Taux Zéro ou PTZ. Ce dernier vous permet d’obtenir une aide équivalant à 40 % de la valeur de votre projet, au maximum. Depuis 2016, il est remboursable sur 25 ans. Le prêt d’accession sociale est une autre aide dont vous pouvez profiter. Il s’adresse à ceux qui ont un revenu modeste. Il est octroyé par une institution financière en partenariat avec l’État. Il vous permet de payer la construction de votre maison et le coût de votre terrain. Il a pour avantage de pouvoir rembourser l’intégralité de vos dépenses. L’exonération de taxe foncière est également une possibilité de financement pour ce type de projet. D’après la législation en vigueur, vous ne payerez pas de taxe foncière dans les deux années qui suivent la fin de vos travaux. Si vous respectez les normes RT 2012 ou BBC, vous en êtes même dispensé pour une période de 5 ans, au moins. En parlant de normes, n’oubliez pas de déposer votre demande de permis de construire auprès des autorités compétentes avant de commencer vos travaux.

Le prêt patronal

Le Prêt Action Logement (PAL) est un autre prêt pour travaux auquel vous pouvez accéder. Il s’adresse généralement aux salariés des entreprises, dont l’effectif est supérieur à 10 personnes. Il exclut les fonctionnaires. Le montant accordé par l’Etat dans le cadre du PAL est faible comparé au PTZ. Il équivaut à 30 % de vos investissements. En se référant à la période de remboursement, il est également moins avantageux. Le contrat dure 5 à 20 ans. Par contre, il est plus intéressant que les prêts classiques, car son taux d’intérêt est de 1,5 %. Comment fonctionne le PAL ? Tous les ans, les entreprises agricoles et celles du secteur privé versent une participation appelée PEC ou participation des employeurs à l’effort de construction à un organisme de crédit spécialisé. La somme réunie va constituer une sorte de fonds qui permettra d’octroyer des crédits, des aides ou des cautionnements à la location aux salariés. L’obtention d’un PAL est conditionnée par l’accord préalable de l’employeur. Si vous souhaitez obtenir une aide financière pour la construction de votre maison, vous devez envoyer votre demande au dirigeant de votre entreprise.