Choisir un bon masque de soudure

Conseils construction  maison
10 conseils pour se lancer dans la construction de sa maison
novembre 9, 2020
Menuiserie extérieure à Liège
Faire appel aux prestations d’une entreprise de menuiserie extérieure à Liège
décembre 29, 2020
masque-de-soudure

La soudure est une technique d’assemblage de matériau, en particulier les métaux. Que ce soit dans les ateliers ou dans les chantiers, à chaque opération, il reste incontournable de porter des équipements adéquats. Combinaison, masque, gants… bref, une ribambelle d’outils qui permettent d’éviter tous les risques. Et le plus souvent, on conseille au travailleur d’insister sur le port de masques. Ce dernier protège en fait de nombreux dangers, à savoir les gaz cancéreux, les étincelles, etc.

Types de masques de soudure

On le sait déjà, le travail d’un soudeur présente beaucoup de risques au niveau de sa tête. De ce fait, le masque de soudure doit être conforme aux opérations. D’abord, le masque passif qu’on arrive à maintenir par un serre-tête. En fait, ce type de masque est destiné pour un travail en bref durée. Que ce soit en cuir ou en matière plastique, il résiste à la température moins de 100 °C. Ensuite, le masque actif, il couvre complètement la tête du soudeur. En effet, il possède un dispositif électro-optique qui réduit la quantité de lumière. De plus, il permet de filtrer les poussières et les résidus de fumées. Enfin, le masque ventilé, il est équipé d’un capteur LCD. Avec ce dernier, on peut régler automatiquement l’intensité de la lumière.

Les risques exposés aux soudeurs

En tant que soudeur, il reste inévitable de ne pas s’exposer aux fumées qui sont les premières responsables de leur maladie. En fait, l’inhalation des gaz provoque certaines pathologies comme la sidérose ou l’asthme. Par ailleurs, on remarque aussi des problèmes oculaires chez les travailleurs. Surtout, après une exposition régulière, leurs yeux deviennent rouges. Cela explique que l’ultra-violet, si on utilise le procédé TIG ou l’infrarouge par le métal en fusion, brûle les rétines sévèrement. D’autre part, on observe des brûlures dans la peau. Surtout pour les personnes qui se laissent aller en raison de leurs mauvaises habitudes, par exemple, l’utilisation de gants déchirés et de combinaisons mal portées.

Les mesures de sécurité lors de la soudure

Qu’il s’agisse d’une brûlure ou d’inhalation de gaz, il reste primordial de recourir à des équipements de protection individuelle. Cela va permettre de prévenir tous les dangers auxquels on s’expose au cours de la soudure. Lors du travail, on est tenue de toujours porter un masque ou une lunette. Cela consiste à filtrer les gaz et les poussières. Ensuite, il faut utiliser des gants. Ils protègent contre l’électrification et les brûlures des mains. En outre, les chaussures de sécurité qui permet d’éviter les fractures, les brûlures et les blessures aux pieds. En fait, pour ce genre de métier, on travaille en présence de débris métalliques qui représentent aussi bien un danger. Finalement, on doit adopter les bons gestes. Par exemple : il est strictement interdit d’effectuer une manipulation dans un sol humide.