Quelles sont les étapes du recyclage des déchets de chantier ?

La gestion des déchets varie en fonction de la nature des ordures à évacuer : recyclable, déchets verts, encombrants, construction en mélange ou gravats. Pour faciliter l’évacuation des résidus de chantier, on a besoin de certains équipements, dont des sacs à déchets adaptés pouvant supporter jusqu’à 1500 kg. Simplifier la collecte et l’évacuation du recyclage de déchets en utilisant un conteneur ouvert facile à charger. Découvrons dans ce guide les différentes étapes nécessaires pour recycler des déchets de chantier.

Recyclage de déchets de chantier en chiffre

Le recyclage de déchets de chantier est une démarche non obligatoire pour les sociétés du bâtiment. Pourtant, si c’est surtout les projets environnementaux qui s’intéressent à cette pratique, elle devrait se généraliser notamment avec les objectifs du Grenelle de l’Environnement. Tous les ans, près de 31 millions de tonnes de déchets sont produites par les compagnies. 47 % des rebuts proviennent d’une réhabilitation, 43 % proviennent de la démolition tandis que 10 % sont obtenus à partir d’opérations de construction.

Concernant le secteur des travaux publics, les entreprises françaises produisent 280 millions de tonnes de déchets qui sont surtout des déblais. 2/3 de ces reliquats sont recyclés. Si vous avez un projet de recyclage des déchets industriels, inspirez-vous des services big bag sur valoservices.suez.fr

Que deviennent les déchets de chantier ?

Les matières telles que les pierres, gravats, bétons, ciments, parpaings, briques ou verres sont parfaitement recyclables. Après l’enlèvement des ordures de chantier, les débris seront triés puis vendus. Les déchets inertes du BTP sont pour la plupart réutilisés dans le secteur des travaux routiers. Après avoir collecté, concassé ou valorisé les déblais d’excavation à la chaux, les déchets inertes serviront pour concevoir de nouveaux remblais des tranchées ou des sous-couches routières.

Les dépôts de construction de maison induviduelle, rénovation ou démolition considérée comme déchets industriels banals ne sont ni inertes ni dangereux. Le recyclage des déchets se fait lorsqu’ils ne sont pas mélangés à des produits nocifs. Ces types de résidus peuvent être du plâtre, des matériaux ferreux ou non-ferreux, papier/carton, plastique, bois non traités.