Comment choisir des bonnes chaussures de sécurité ?

Les chaussures de sécurité se déclinent en un choix varié de modèles qui répondent à des besoins spécifiques comme une protection contre le risque d’écrasement, de résistance à la chaleur, à des produits chimiques etc. Il existe des modèles hauts et bas et chaque utilisateur fait son choix en fonction de ses besoins.

Quand faut-il porter des chaussures de sécurité ?

De nombreuses professions exigent de porter des chaussures de protection pour garantir la sécurité de leur utilisateur : conducteur d’engins, soudeur, maçons mais également cuisinier ou tout autre professionnel qui court un risque potentiel de se blesser aux pieds. Certains métiers préconisent de porter des chaussures de sécurité au look sportif alors que d’autres exigent le port de bottes, de sabots de protection … L’obligation de porter des chaussures répondant à des normes de sécurité est généralement définie par les conventions collectives du secteur d’activité concerné.

Les normes de sécurité relatives aux chaussures de sécurité

Toutes les chaussures de protection ne sont pas identiques et avant d’en choisir une paire, il est nécessaire de se poser quelques questions sur les spécificités de la protection que l’on recherche. Avant de le choisir, il est conseillé de vérifier les normes de sécurité préconisées par la législation du travail et adaptée aux risques de la profession concernée. Chaque type de chaussures, de bottes ou de sabots de sécurité a ses propres caractéristiques qui varient selon la protection à garantir. Les chaussures antidérapantes, anti-perforation figurent parmi les modèles le plus couramment demandées en milieu industriel. Une paire de chaussures peut répondre à un niveau de protection plus ou moins élevé en fonction des exigences de la branche.

Choisir une modèle de chaussures de sécurité

Le choix d’une paire de chaussures de protection doit certes répondre à des normes de sécurité mais elles doivent aussi être confortables, légères et agréables à porter au quotidien. Il convient de remarquer que les chaussures de protection sont toujours à la charge de l’employeur. En effet, en signant un contrat de travail avec une entreprise, l’employé doit bénéficier gratuitement de tout l’équipement de protection nécessaire pour accomplir son travail en toute sécurité.