L’humidité dans le sous-sol due à la nappe phréatique

Technologie de condensation : quel conduit de cheminée vous convient le mieux ?
novembre 5, 2020
Astuces pour protéger son appartement contre des bruits extérieurs
novembre 5, 2020

L’humidité dans le sous-sol due à la nappe phréatique. Qu’y a-t-il de plus commun qu’un sous-sol avec des problèmes d’humidité ? La chose la plus importante que nous devons toujours garder à l’esprit est qu’il n’y a pas deux cas identiques, il est commode d’analyser l’origine de l’humidité dans chaque cas avant de proposer une solution générique.

L’humidité dans le sous-sol et son origine

Les sous-sols sont des structures enterrées très sujettes à l’humidité. Normalement, ils sont en contact direct avec le sol, tant sur leur face périphérique que sur leur face inférieure. Nous sommes donc confrontés à différentes menaces d’entrée d’eau dans notre sous-sol, qui doivent être analysées séparément pour déterminer la cause qui nous affecte.

L’humidité dans sous sol et ses types

À la fin de cet article, vous trouverez un lien vers chacun des différents types, afin que vous puissiez faire une première évaluation par vous-même et avoir une première idée de ce à quoi vous êtes confronté. Dans le cadre de cette série d’articles, nous allons aujourd’hui approfondir la question des zones humides souterraines qui proviennent de l’eau de la nappe phréatique. La nappe phréatique désigne la profondeur à laquelle le sol est saturé d’eau. Ce niveau d’eau stagne à une profondeur qui varie en fonction du régime des pluies et de la typologie du sol. Ce phénomène se produit lorsque l’eau circulant sous terre, filtrant par gravité à travers les pores et les recoins du sol, rencontre une couche de sol imperméable qui l’empêche de continuer à avancer et à gagner en profondeur, de sorte qu’elle reste “stagnante”, formant cette nappe d’eau appelée niveau phréatique. Dans ces cas, l’eau pénètre dans le bâtiment en raison de la pression hydraulique exercée par cette eau provenant du sol, et peut filtrer à travers les planchers eux-mêmes (les sols) ou à travers les enceintes périmétriques (les murs), normalement par leurs parties inférieures comme l’illustre le schéma ci-dessus. Dans les cas où la pression de l’eau est très élevée, elle peut même briser la dalle, l’eau filtrant du sol par les fissures causées par la rupture.

L’humidité dans sous sol et la solution

Normalement, la solution consiste à disposer d’un réseau de drainage dans les éléments menacés qui redirige les inondations vers l’extérieur du bâtiment. C’est là que le dimensionnement de la solution entre en jeu, car en fonction de multiples facteurs de conditionnement, il peut être nécessaire de recourir à des pompes de drainage, des coffres, des tuyaux de différentes tailles et un nombre infini d’éléments dont la typologie et la répartition doivent être justifiées. Comme nous l’avons mentionné au début, il existe de nombreux autres types d’humidité dans les sous-sols.