Les structures en bois affectées par l’humidité

Réduire l’humidité de la maison : comment ?
novembre 5, 2020
Des plaques de silicate de calcium faciles à assembler !
novembre 5, 2020

Les processus de détérioration du bois dans les éléments structurels proviennent généralement d’un manque d’entretien ou d’une mauvaise conservation. En milieu bois humidité, ces circonstances peuvent favoriser l’apparition d’agents xylophages, qui détériorent le bois et peuvent réduire sa résistance. Dans ces cas, il sera nécessaire de les renforcer, à condition de résoudre d’abord le problème de base et de renforcer ensuite la capacité structurelle, en veillant à l’élimination de ces agents. Dans la pratique, il n’est pas toujours possible ou pratique de renforcer les éléments existants, et il peut être nécessaire de remplacer l’élément en bois dans son intégralité.

Est-il nécessaire de remplacer la dalle de sol ?

Remplacer un plancher en bois entier peut être très coûteux, nous devrions donc essayer de profiter de l’élément préexistant le plus longtemps possible. Normalement, les zones les plus touchées dans les poutres en bois sont les supports, car le contact direct avec les murs et le manque de ventilation de la niche génèrent plus d’humidité.

Pour cela, il existe plusieurs solutions qui permettront de renforcer ou de remplacer la tête des poutres atteintes par ces champignons de pourriture.

Solutions possibles pour éviter l’humidité du bois 

Elle consiste à faire fixer une nouvelle ligne de support au mur au moyen d’une piste, généralement en bois, qui repose sur des corbeaux de pierre encastrés dans le mur, reposant parfois sur des pieds droits fixés au mur.

Il est pratique que l’élément en bois ne repose pas directement sur la pierre ou sur d’autres matériaux, car chaque matériau a ses propres caractéristiques. Il y a donc un néoprène sur le support qui favorise l’absorption des mouvements et évite l’échange de température et d’humidité entre le bois et l’autre élément. Dans le cas des éléments encastrés, il faut laisser un petit espace (sur les côtés et à l’arrière) pour permettre à l’élément en bois de respirer et éviter ainsi l’accumulation d’humidité et l’apparition d’agents xylophages qui détériorent le bois.

L’inconvénient de ce système est qu’il peut provoquer la flexion et l’effondrement du mur, en raison de l’effondrement de celui-ci.

FERRAILLE DE PROFILÉS MÉTALLIQUES

Une nouvelle ligne de support pour les têtes de faisceaux peut être créée en plaçant des profils sur la face supérieure ou inférieure. Il existe également des solutions qui utilisent l’acier pour récupérer la longueur perdue de la pièce. Il s’agit de relier des profils en L ou en U au bois sain pour remplacer la partie dégradée.

RENFORCEMENT AVEC DU BOIS COLLÉ

Elle n’altère pas l’image de l’élément, il s’agit d’éliminer la partie endommagée du bois qui est coupée, de fournir du bois neuf de mêmes caractéristiques avec la coupe correspondante et de les assembler par collage.

SOLUTIONS AVEC DES FORMULATIONS ÉPOXY

Le système Beta est basé sur la récupération fonctionnelle d’éléments structurels en bois en reconstruisant les zones endommagées grâce à la disposition de renforts droits encastrés dans le bois sain.

Parfois, l’accès par le haut n’est pas possible et on a recours à un travail par le bas et sur les faces latérales, les trous sont réalisés dans des plans horizontaux et avec une direction oblique par rapport à l’axe de la poutre.