Chaudières : quelles sont les pannes les plus fréquentes ?

Chaudière
Chaudière à gaz : les erreurs à éviter lors de l’installation
mars 19, 2021
Salle de bain
Comment gagner de l’espace en rénovant une petite salle de bain ?
mars 19, 2021
Chaudière

Votre système de chauffage ou de production d’eau chaude semble-t-il montrer des signes de dysfonctionnement ? Il est évident qu’après une certaine période de fonctionnement, la chaudière tombe en panne. Entre fuite d’eau ou de gaz, bruit anormal, dégagement de fumée ou autres, plusieurs situations peuvent en effet perturber le bon fonctionnement de votre dispositif de chauffage. Quelles sont les pannes les plus récurrentes ?

La chaudière marche mais absence de chauffage et d’eau chaude

Que vous ayez fait le choix d’un chauffage à condensation, thermodynamique ou autre lors de l’installation de chaudière, votre système dispose d’une sonde. À l’image d’un thermostat, cette sonde permet de mesurer la température de l’eau. Elle transmet cette information à l’appareil qui s’en sert pour bien fonctionner. Lorsqu’elle ne marche plus correctement, la chaudière manque d’information. Elle ne démarre donc plus et vous n’avez plus de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Ce problème peut ne toucher que la production d’eau chaude. Dans ce cas, la panne se situe au niveau de la sonde sanitaire. Dans l’un ou l’autre des cas, il est nécessaire de faire appel à votre chauffagiste pour un remplacement de la sonde.

La chaudière dégage de la fumée

Après l’installation, on néglige souvent l’entretien de la chaudière. On attend généralement le prochain passage de l’artisan pour la révision. Cela constitue une grave erreur. Lorsque le conduit d’évacuation n’est pas bien entretenu, il risque de s’encrasser. Cela entraîne le dégagement d’une fumée noire. La fumée noire peut aussi être due à un défaut au niveau du brûleur ou du gicleur. Ce type de panne pourrait engendrer des problèmes d’humidité dans votre habitation. Il faut donc faire appel à un professionnel pour la vérification du gicleur et du brûleur. Ainsi, lorsque vous voyez se dégager de votre chaudière de la fumée, vous devez vous interroger. Si la fumée observée est de couleur blanche, son origine pourrait être un excès d’air ou une évaporation du gaz, si vous disposez d’une chaudière à gaz. Une fumée blanche peut aussi provenir d’un mauvais mélange entre l’air et le combustible.

Une fuite d’eau de la chaudière

La fuite peut provenir d’un défaut de réglage de la pression. Lorsque la pression monte au-delà de la plage normale de 1 à 1,5 bar, le système procède à une évacuation du surplus d’eau grâce à l’ouverture du groupe de sécurité. Vous pouvez alors remarquer un écoulement d’eau au niveau de ce dernier qui se situe sous le ballon d’eau chaude. Pensez donc à vérifier le niveau de pression affiché sur le nanomètre en cas de fuite d’eau. L’origine de la fuite peut aussi être la défaillance d’une pièce ou un défaut d’étanchéité au niveau d’un raccordementLorsque la fuite est localisée au niveau du réservoir de votre chauffe eau, l’eau a sans doute atteint les bornes qui alimentent en électricité le ballon. Cela a entraîné une levée de boucliers au niveau du disjoncteur général qui a sauté. Dans ce cas précis, votre chauffagiste risque de vous proposer un changement de ballon.

Lorsque vous faites face à une fuite d’eau pour excès de pression dans votre système de chauffage, le premier réflexe doit être d’éteindre la chaudière. Fermez ensuite les vannes d’alimentation et procédez à une purge de chacun des radiateurs. Cela devrait permettre de baisser la pression. Cependant, il faut retenir que rien ne vaut l’intervention d’un spécialiste.

La chaudière produit un bruit inhabituel

Il arrive que votre chaudière soit plus bruyante que d’habitude. Cela pourrait être le signe de plusieurs problèmes au niveau du dispositif. Ce bruit inhabituel pourrait traduire un défaut du groupe de sécurité ou un mauvais règlement de la combustion. Il peut aussi s’agir d’un entartrage de l’échangeur de chaleur ou d’une perturbation de la circulation d’eau par un problème de pression. Une circulation trop rapide de l’eau peut également entraîner ces bruits. La solution dépendra du problème à l’origine du bruit. Pour régler un problème de circulation trop rapide d’eau par exemple, vous pouvez la réduire le débit si le modèle de chaudière dont vous disposez le permet. Si votre échangeur est entartré, il est nécessaire de faire appel à un artisan pour son nettoyage. Si votre chaudière se met à siffler, cela pourrait être dû à une entrée d’air. Il s’agit généralement d’un problème de débit ou de pression d’eau à l’intérieur. Il peut être localisé au niveau de la vase d’expansion, du circulateur d’eau ou du corps de chauffe.