5 conseils pour les bricoleurs débutants

outillage

À force de voir vos amis vous montrer tout ce qu’ils ont réalisé de leurs propres mains, vous souhaitez aussi vous mettre au bricolage. Quelle bonne idée, vous connaîtrez bientôt la satisfaction de réaliser par vous-même de petits travaux. Mais par où commencer ? Nos cinq conseils sont là pour vous aiguiller et vous permettre de vous équiper et de penser comme un bricoleur averti.

Conseil n° 1 : connaître les outils de base du bricoleur débutant

Que doit idéalement contenir la boîte à outils d’un bricoleur néophyte ? Le nécessaire pour pouvoir réaliser la plupart des petits travaux du quotidien, de la rénovation à la construction. Dans ce cas, rendez-vous directement dans votre magasin d’outillage le plus proche pour acheter les outils non-électriques qui suivent :

  • Un marteau : le marteau menuisier vous servira notamment à enfoncer ou à retirer des clous. D’autres types ont des rôles spécifiques comme le rivoir ou le maillet ;
  • Une scie à bois : pour vos futures étagères et autres meubles en bois ! La manuelle coûte peu cher et est utile pour toutes les découpes légères. Attention à prévoir une lame de scie de rechange en cas de casse ;
  • Un tournevis : cet indispensable peut se vendre avec plusieurs têtes de vissage (plate, cruciforme…) ;
  • Des pinces telles que la pince coupante ou la pince multiprise.

Conseil n°2 : se tourner vers des livres pour bricoleurs novices

Pour en apprendre davantage sur les spécificités du bricolage et les gestes à reproduire pour une tâche en particulier, prendre le temps de consulter des livres s’avère une bonne idée. Du guide complet qui reprend de A à Z les rudiments du bricolage au livre dédié à la confection de meubles en bois pour enfants, vous trouverez les conseils dont vous avez besoin pour vous lancer sereinement et en toute sécurité dans vos projets manuels. Images à l’appui, vous pourrez garder votre livre à côté de vous lorsque vous commencerez les choses sérieuses. Vous aurez toujours votre ouvrage à votre portée et n’aurez pas besoin de retrouver tel article de blog sauvegardé dans vos favoris web.

Conseil n°3 : s’équiper d’outils électriques pour faciliter la vie du bricoleur

Vous n’aimez pas vraiment les gestes mécaniques à reproduire ? Dans ce cas, certains outils électriques pourraient vous faciliter la vie. Le bricoleur n’a pas à endurer cela et son activité doit être la plus agréable possible s’il espère renouveler l’expérience. Investissez alors dans l’achat d’une perceuse pour percer ou visser sans le moindre effort. La perceuse visseuse sans fil s’utilise pour la plupart des menus travaux, tandis qu’un outillage électroportatif est plus encombrant et moins polyvalent. La scie sauteuse est également un basique et coupe tous les matériaux qui se présentent à elle par exemple. N’oubliez pas aussi la location d’outils électriques dont vous avez moins besoin, mais qui sont pratiques comme la meuleuse ou la ponceuse. Certains particuliers prêtent volontiers leurs outils et vous pouvez en profiter pour leur demander quelques conseils en même temps !

Conseil n°4 : acheter un kit complet du bricoleur débutant

Ce conseil s’adresse aux bricoleurs débutants qui veulent préserver leur énergie et aller à l’essentiel. Vous faites partie de ceux qui ont autre chose à faire que de se rendre dans les différents rayons du magasin pour trouver leurs outils ? Achetez alors un kit complet pour bricoleur débutant. Avec ça, vous êtes sûr de ne pas vous tromper et d’avoir tout au même endroit. La plupart de ces mallettes contiennent de nombreuses pièces comme celles qui ont été cités précédemment. Il est d’ailleurs souvent intéressant financièrement d’acquérir un kit qui regroupe les outils principaux plutôt que d’acheter ces derniers un par un. D’autres accessoires se retrouvent dans ces kits, comme la petite quincaillerie (chevilles, clous, boulons, écrous…) qui se décline en différentes tailles. Vous n’aurez plus qu’à sortir votre kit au moment venu, comme un professionnel.

Conseil n°5 : prendre des cours pour se familiariser avec les règles de base

Vous n’êtes pas encore à l’aise avec l’idée de devoir effectuer un perçage du mur de votre cuisine ? Prenez un cours de bricolage en fonction de la thématique qui vous concerne ou vous intéresse. Les grosses enseignes de bricolage les plus connues proposent aux particuliers de suivre des cours collectifs dans leur structure. Il suffit de s’inscrire en ligne, sur leur site internet. Vous indiquez votre niveau et choisissez un cours selon le jour qui vous arrange. Sur place, le temps d’une heure ou deux, vous profitez des conseils d’experts et apprenez les bons gestes. Les séances coûtent peu cher et vous rencontrez par la même occasion d’autres personnes. Enfin, certains cours peuvent également se suivre à distance, directement depuis un ordinateur. L’interaction n’est pas la même, mais l’expérience s’avère instructive.

Quel sèche-serviettes choisir ?
Equipement de sécurité : trouver un site spécialisé